Architecture du XXe siècle à nos jours

  • Habitat individuel

Maison en pierre et en bois à Plantières-Queuleu (Metz - 57)

Habitat individuel

La maison est un champ de recherche et d’expérimentation privilégié que plébiscitent les architectes. Les décennies des Trente Glorieuse, période d’intense réflexion autour de la question du logement, sont riches d’une production orientée vers la recherche de confort en réponse à l’évolution des modes de vie. S’appuyant sur les nouvelles possibilités techniques offertes alors, les maisons revisitent les liens entre les différents espaces qui la composent, liens où le mobilier, souvent intégré au bâti, participe à leur définition. Le rapport au site, qu’il soit bâti ou naturel, se décline tantôt dans une inscription discrète de la maison dans son contexte, tantôt dans l’expression d’une architecture singulière et remarquable. Pour illustrer ces propos en Meurthe-et-Moselle et Moselle, la sélection propose pour chacun des départements une maison issue de la période de l’entre-deux-guerres, considérée comme précurseur de la modernité, puis un panel représentatif des différentes tendances qui se sont succédées durant la deuxième moitié du XXème siècle. Un cas particulier est à noter en Meuse où la sélection a retenu la Villa Teinturier, inscrite au titre des Monuments historiques. La sélection comporte également des opérations groupées pour présenter une production sérielle, en lotissement ou cités ouvrières, et quelques réalisations au caractère expérimental.

Certaines maisons sont réalisées grâce à des travaux de réaménagement et de réhabilitation de bâtiments ayant à l’origine un autre usage, comme d’anciens locaux agricoles en Meuse ou industriels dans les Vosges par exemple.

Depuis les années 2000, la performance énergétique des maisons individuelles est au cœur du processus de conception. Le bois s’impose comme un matériau privilégié, en particulier dans le département des Vosges où des réalisations de grande qualité ont été érigées.

Nota : Bien qu’elles soient visibles depuis le domaine public, la discrétion sur la localisation des maisons présentées dans cette sélection est souhaitée. Habitées par des particuliers, elles ne sont pas proposées en visite.

3 réalisations

  • Cité Fillod (Fameck - 57)

    Le constructeur Ferdinand Fillod n’a laissé que peu de traces dans les livres d'histoire de l'architecture. Cependant, ses constantes recherches sur l'industrialisation et son importante production de constructions  métalliques...
  • La ferme, selon "Gil" Bureau (Moyenvic - 57)

    Les fermes réalisées par l'architecte Louis-Gilles Bureau, dit "Gil" Bureau, à Moyenvic constituent un exemple original d'architecture rurale conçue dans le contexte de la Seconde Reconstruction . Par leur composition...
  • Cité Bellevue (Creutzwald - 57)

    L'architecte des Trente Glorieuses Emile Aillaud s'est positionné à contrecourant de ses contemporains, y compris dans la réalisation de grands ensembles à Nanterre, Bobigny ou Forbach. Dominés par des lignes courbes, ils se...